Contact

 


   Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Hématologie

SYNDROMES MYELODYSPLASIQUES OU ANEMIES REFRACTAIRES

Définition, Intérêt
Physiopathologie

Diagnostic Positif
Formes Cliniques
Diagnostic Différentiel
Evolution
Pronostic
Traitement, Conclusion




Publicité
PHYSIOPATHOLOGIE

Les syndromes myélodysplasiques, longtemps appelés anémies réfractaires (aux traitement vitaminiques), sont des hémopathies clonales, c’est à dire que chacune dérive d'un même précurseur hématopoïétique anormal.

Les cellules provenant de ce précurseur présentent un trouble de la maturation qui les fait mourir au sein même de la moelle (avortement intramédullaire). Les conséquences cliniques sont les cytopénies périphériques et les troubles morphologiques des précurseurs myéloïdes (dysmyélopoïèse).

Les syndromes myélodysplasiques sont les plus fréquents des états préleucémiques. Ils prédominent chez le sujet âgé avec une prédominance chez l'homme. Il n'y a pas d'étiologie connue mais seulement des facteurs favorisants: facteurs familiaux plus fréquents chez l'enfant, facteurs toxiques par benzène ou par chimio- ou radiothérapie.

Dernière modification de cette fiche : 27/08/2007


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 



    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page