Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs

Edito
15 novembre 2014

Chers confrères,


Publicité

Ebola est arrivée en France… Mais fort heureusement tous les patients ont été jusqu’à présent clairement identifiés, et traités de manière rapide et adaptée, principalement dans les hôpitaux du Service de Santé des Armées. Cet agent viral a déjà sévi lors d’épidémie en République Démocratique du Congo en 1976 et les premiers cas du virus Ebola du Zaïre ont été annoncés en Guinée en mars 2014, provoquant la plus grande épidémie d’Ebola connue jusqu’à maintenant dans l’histoire.

Le tableau clinique se manifeste, 2 à 21 jours après la contamination, la plupart du temps 6 à 10 jours, par des symptômes pseudo-grippaux avec fièvre, malaise, céphalées, douleurs articulaires, ainsi que pharyngite. Puis, il s’en suit des vomissements et une diarrhée, et en cas de progression de la maladie surviennent de graves troubles de la coagulation, accompagnés d’hémorragie profuse, suivi d’une défaillance poly-viscérale.

Le taux de mortalité est alors de 50 à 60 %, ce chiffre pouvant atteindre 90 % dans certaines régions d’Afrique de l’Ouest. Le diagnostic repose sur la mise en évidence du virus au moyen de la PCR.

La définition d’un cas suspect de maladie à virus Ebola est la suivante : séjour dans une zone dans laquelle des cas de transmission interhumaine ont lieu et contact avec un cas vivant ou décédé de maladie le virus Ebola OU contact avec un cas confirmé de maladie à virus Ebola. Le traitement est symptomatique et bien sûr la prévention constitue un volet important pour éviter la propagation de l’épidémie. Toute suspicion d’infection par le virus Ebola doit donc donner lieu à une prise en charge en milieu hospitalier, adaptée, sans perdre de temps.

Très confraternellement,

Docteur Pierre LAURENT
Cardiologue

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte
les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 Dernière mise à jour du site : 15/11/2014
 
 Autres sites santé

Cardiologie
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur l'hypertension artérielle.

Maigrir sans régime
Maigrir en mangeant : apprivoisez la nourriture!



    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page