Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Urologie - Néphrologie

HYPERKALIEMIE ET HYPOKALIEMIE

Définition, Intérêt
Physiopathologie
Quelques mécanismes Physiopathologiques

Hypokaliémies
Hyperkaliémies




Publicité
Hyperkaliémies


Valeur du potassium plasmatique > 5mmol/litre.


Conséquences cliniques

Les effets cardiaques représentent le danger essentiel. En effet, l'hyperkaliémie entraîne des troubles de la conduction et de l'excitabilité.

Les ondes T sont amples, pointues et symétriques surtout en précordiales: c'est le signe le plus fiable d'hyperkaliémie.

S'y ajoutent: une onde P allongée et effacée, un allongement de PR, un élargissement de QRS et un sus- ou sous-décalage de ST.

Des phénomènes neuromusculaires similaires à ceux de l'hypokaliémie peuvent se voir.

Dernière modification de cette fiche : 05/11/2007


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 

    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page