Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Neurologie

POLYRADICULONEVRITES ET SYNDROME DE GUILLAIN - BARRE

Définition, Intérêt
Physiopathologie
Circonstances de Découverte

Diagnostic Positif
Diagnostic de Gravité
Diagnostics Différentiel, Etiologique
Evolution, Pronostic
Traitement, Conclusion




Publicité
DIAGNOSTIC POSITIF

1) Clinique

Le diagnostic de syndrome de Guillain-Barré est essentiellement clinique: la constatation d'une paralysie périphérique rapidement ascendante, associée à de discrets troubles de la sensibilité objective distale fait suspecter le diagnostic.

2) La dissociation albumino-cytologique observée à la ponction lombaire

Classiquement, elle apparaît de façon retardée, s'accroît pendant les premières heures avant de décroître lentement.


Elle consiste en une hyperprotéinorachie>0,5g/l (jusqu'à 10g/l!!) sans réaction cellulaire (moins de 10cellules/mm3). Cependant, une pléïocytose modérée peut être retrouvée au début.

3) L'EMG, non-obligatoire, retrouve les 2 données de la physiopathologie en rapport avec la démyélinisation

Diminution de la vitesse de conduction
Diminution d'au moins 20% des potentiels électriques distaux après stimulation proximale, en comparaison avec une stimulation distale, témoignant de la dispersion de la conduction ou latence distale.

Dernière modification de cette fiche : 26/10/2007


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 

    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page