Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Neurologie

ACCIDENTS ISCHEMIQUES TRANSITOIRES

Définition, Intérêt
Physiopathologie
Circonstances de Découverte
Diagnostics Différentiel, Etiologique
Evolution et Pronostic
Traitement



Publicité
TRAITEMENT: idem que 'traitement préventif des accident vasculaire cérébral ischémiques' mais systématique

traitement CURATIF: héparinothérapie ou aspirine ou association des 2, d'emblée dès le diagnostic établi.

Le traitement curatif est souvent celui de la cause de l’accident ischémique transitoire :

- Embolie d’origine cardiaque : Anticoagulation orale
- Sténose carotidienne > 70% : discussion d’une endartériectomie associée à un traitement par aspirine.
- Dissection de l’artère carotide ou vertébrale : anticoagulation orale
- Occlusion artérielle : aspirine

traitement PREVENTIF:

Contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire :

- Maîtrise de la pression artérielle et traitement d’une hypertension artérielle. La pression artérielle doit être inférieure à 140/90 mmHg, voir plus basse en cas de pathologies associées (insuffisance rénale, diabète en particulier).

- Contrôle d’une dyslipidémie.
Application de règles hygiéno-diététiques, fréquement accompagnées de la prescription d’un traitement hypolipémiant. En prévention secondaire, l’objectif de LDL-cholestérol est < 1 g/l alors qu’en prévention primaire il est de 1,6 g/l.

- Contrôle d’un désordre glycémique.

- Contrôle d’un surpoids

Dernière modification de cette fiche : 26/10/2007


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 

    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page