Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Neurologie

ACCIDENTS ISCHEMIQUES TRANSITOIRES

Définition, Intérêt
Physiopathologie
Circonstances de Découverte
Diagnostics Différentiel, Etiologique
Evolution et Pronostic
Traitement



Publicité
PHYSIOPATHOLOGIE

Les AIT constituent 20% des accident vasculaire cérébral avec une augmentation constatée ces dernières années: la diminution en fréquence des accident vasculaire cérébral constitués va de pair avec la diminution de leur gravité.

Dans la pratique, la limite de 24h est seulement théorique car la plupart des accidents ischémiques transitoires récupère en moins d'1/2h. Théoriquement, elle n'a pas de conséquence lésionnelle mais seulement fonctionnelle.

Un AIT (accident ischémique transitoire)>6h peut cependant être à l'origine d'infarctus de petite taille. Les ait prolongés au-delà de 24h partagent les mêmes mécanismes et le même pronostic que les accident vasculaire cérébral ischémiques constitués du fait de la constitution d'une nécrose limitée.

Le mécanisme de la baisse locale du débit sanguin cérébral est partagé entre l'embol athéromateux et un mécanisme hémodynamique, beaucoup plus rare en pratique et nécessitant une sténose carotidienne serrée en aval.

Les embols plaquettaires sont le plus souvent responsable des ait brefs, alors que les embols fibrinocruoriques donnent les accidents ischémiques transitoires de plus longue durée. La revascularisation spontanée est le fait d'une fibrinolyse physiologique ou de la mise en jeu de la circulation de suppléance.

Dernière modification de cette fiche : 26/10/2007


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 

    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page