Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



Fiches lecteurs > Psychotraumatologie

AIVI
Association Internationnale des Victimes de l'Inceste

Isabelle Aubry, présidente de l'AIVI



Publicité

AIVI est une association internationale à but non lucratif, animée par un groupe de survivants de l'inceste français, canadiens et belges. Elle a été fondée par Isabelle Aubry, survivante de l'inceste, en 2000. L'association est ouverte aux victimes de l'inceste et à leurs proches et à toute personne citoyenne du monde, désireuse de soutenir la cause que nous défendons. L'inceste n'a pas de frontières, AIVI non plus. Partout où ce fléau sévit, nous avons une raison d'être et d'agir. Notre volonté est de rassembler, d'aider et de porter la parole des survivants de l'inceste qui o nt vécu ou qui vivent encore sous le poids du silence. Nous sommes ou nous avons été malheureusement très nombreux sur terre dans ce cas, mais paradoxalement tellement seuls et tellement isolés.

Grâce à Internet, et à notre volonté d'agir, nous avons les moyens de NOUS DONNER ENFIN LA PAROLE !

Aujourd'hui les activités d'AIVI sont militantes avec les objectifs ci-dessous en France :

  1. Former et informer le grand public, les professionnels concernés sur la prévention de l’inceste et la prise en charge des victimes et les conséquences de l'inceste.

  2. Représenter les victimes de l’inceste et leur parole auprès des institutions et des professionnels concernés.

  3. Mettre en place toutes actions thérapeutiques en faveur des victimes de l'inceste.

  4. Défendre les droits des victimes y compris en se portant partie civile devant les tribunaux, après avoir obtenu l'accord de(s) victime(s); défendre l'égalité hommes femmes face à l'inceste et ses conséquences.

  5. Faire évoluer la législation en faveur des victimes de l’inceste notamment pour la reconnaissance légale de l'inceste comme un crime spécifique, imprescriptible et pour la mise en place d'un protocole de prise en charge pluridisciplinaire des victimes.

  6. Proposer à nos élus un plan d'action efficace en 20 mesures préventives pour lutter contre l'inceste.

  7. Impliquer les élus, les entreprises, les citoyens et les victimes dans l'information sur l'inceste et ses conséquences.

  8. Proposer, engager, ou participer à des actions de recherche concernant l'inceste et la pédocriminalité.

L’inceste provoque chez les victimes d’inceste, des troubles et symptômes qui génèrent une souffrance intense. Cela peut durer des années sans que le moindre soulagement intervienne.

Automutilations, tentatives de suicide, anorexie, boulimie, alcoolisme, toxicomanie, prostitution, dépressions, phobies... peuvent être le quotidien des enfants, adolescents et adultes qui ont traversé le traumatisme de l’inceste.

Le Congrès d’AIVI 2008, qui aura lieu le 4 octobre 2008, va tenter de répondre à une double problématique : d’une part l’errance thérapeutique des victimes d’inceste et d’autre part l’isolement des professionnels face à ce traumatisme si peu étudié et rarement enseigné. Nous souhaitons proposer à nos participants plusieurs techniques de soin pour les victimes enfants et adultes expérimentées en France, Belgique et au Canada.

Quelques présentations seront suivies du témoignage d’une survivante ou d’un survivant qui s’est soigné grâce à cette technique. Nous offrirons également la possibilité à nos congressistes de tester par eux mêmes des méthodes ou d’y assister si ils sont professionnels ou étudiants. Groupes de parole, approche corporelle... ceux qui le souhaitent, passeront de la théorie à la pratique.

Cette journée a pour vocation d’ouvrir notre connaissance à de nouvelles perspectives de soins, de mieux les comprendre et de mieux les appréhender. Un public varié est attendu : victimes de l’inceste, proches de victimes, professionnels de la prise en charge médico-psychologique, travailleurs sociaux, étudiants...

Plus de détails sur le site de l'AIVI.

Dernière modification de cette fiche : 13/01/2008


 


    © 1999-2015 Viviali - Notice légale
Haut de page