Contact

 


   Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Pneumologie

PLEURESIES PURULENTES

Définition, Intérêt
Physiopathologie
Circonstances de Découverte
Diagnostic Positif
Diagnostic Etiologique
Evolution, Pronostic
Traitement



Publicité
TRAITEMENT

1) Buts

Evacuer l'épanchement, le stériliser et éviter les séquelles cicatricielles de la plèvre.

2) Moyens

- Les antibiotiques à large spectre ou adapté au germe en cause
- Les agents fibrinolytiques comme la streptokinase et l'urokinase
- La kinésithérapie respiratoire
+ La chirurgie

3) Indications

Une antibiothérapie, éventuellement associative en raison des germes anaérobies fréquemment en cause, est mise en place.

L'évacuation de l'épanchement fait appel à différentes techniques qui se succèdent selon une gradation. Au début, ponction simple. L'injection de streptokinase ou d'urokinase liquéfie le pus qui est facilement évacué le lendemain.

Puis, pendant 8 à 10 jours, ponction/lavage à la seringue de Tournant avec des antiseptiques du type Bétadine diluée. En cas d'inefficacité, drainage pleural.

La kinésithérapie respiratoire obligatoire doit être précoce et intensive pour éviter les séquelles pleurales.

Dans 1 à 2% des cas, on fait appel à la chirurgie.

4) Résultats

La succession de ces techniques est préférable car un drainage intempestif peut laisser plus de séquelles.

Dernière modification de cette fiche : 05/11/2007


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 



    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page