Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Maladies infectieuses

ECHINOCOCCOSES HEPATIQUES

Hydatidose

Echinococcose alvéolaire





Publicité
DEFINITION

Parasitoses hépatiques dues aux taenias de certains animaux infectant l'homme de façon accidentelle.


Hydatidose

1) Cycle et épidémiologie

L'hydatidose est due à Echinococcus granulosus, parasite asymptomatique du tube digestif du chien. C'est un petit taenia de 3mm de long dont le dernier anneau libère des oeufs. Le mouton se contamine en broutant l'herbe souillée. La fin du cycle naturel est l'infestation du chien par les viscères hydatifères du mouton pour qui l'infection est mortelle.

L'infestation de l'homme est accidentelle au contact d'un chien parasité où elle constitue une impase parasitaire. L'embryon hexacanthe traverse la paroi intestinale, se localise dans le foie et donne une larve hydatique qui s'organise en un kyste limité par une double-membrane contenant un liquide eau de roche et des scolex.

Si la barrière hépatique est franchie, des localisations secondaires sont possibles: tous les organes peuvent être atteints.

L'hydatidose est largement répandue et intéresse surtout les régions d'élevage du mouton. En France, elle se cantonne dans les régions méditerranéennes. C'est une pathologie fréquente du Maghreb.

Dernière modification de cette fiche : 10/10/2007


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 

    © 1999-2015 Viviali - Notice légale
Haut de page