Contact

 


   Accueil

   Nos Fiches Maladies
   par spécialités

      - Cardiologie
      - Endocrinologie
      - Hématologie
      - Hépato-Gastro-Entérologie
      - Immunologie
      - Maladies infectieuses
      - Neurologie
      - Pneumologie
      - Rhumatologie
      - Urologie - Néphrologie

   Petites annonces Médicales

   Associations & fiches lecteurs

   Sélection de Livres

   Forum

 
Partager
    



 

Enquête : MEDinfos et vous

Charte Ethique

Annonceurs



> Cardiologie


INFARCTUS DU MYOCARDE

Définition, Intérêt
Physiopathologie
Circonstances de Découverte

Diagnostic Positif
Diagnostic Différentiel
Diagnostic de Gravité (et Pronostic)
Diagnostic Etiologique
Formes Cliniques
Evolution

Traitement
Complications tardives
Conclusion




Publicité
FORMES CLINIQUES

1) Formes cliniques atypiques

- Les formes asymptomatiques représentent 1/3 des infarctus du myocarde et sont diagnostiquées rétrospectivement sur l'electro-cardiogramme. Elles ne sont pas l'apanage des diabétiques et des patients âgés.

- Les formes syncopales se traduisent par une mort subite (1/5)

- Les formes digestives sont fréquentes: nausées, vomissement, douleurs abdominales, hoquet...
- Les formes à révélation atypique: accident vasculaire cérébral embolique, oedème aigu pulmonaire, choc...

2) Formes electro-cardiogramme atypiques

- Signes discrets ou limités de l'infarctus du myocarde rudimentaire
- Signes masqués par un bloc de branche gauche ou un entrainement electro-systolique

- infarctus du myocarde postéro-basal où l'onde Q n'est pas toujours retrouvée en V7, V8, V9 mais où il existe des signes en miroir en précordiales droites: sous-décalage et grandes ondes R en V1, V2 et V3R

- infarctus du myocarde antéroseptal où l'on assiste parfois à un 'rabotage des ondes R' au fur et à mesure des dérivations pré-cordiales gauches

- infarctus du myocarde sans onde Q ou infarctus du myocarde sous-endocardique, dont les modifications electro-cardiogramme sont représentées par une sous-décalage persistant de ST sur tout le précordium

Le Diagnostic est aidé par les dosages enzymatiques mais surtout maintenant par les techniques d'imagerie:

* L'échocardiogramme retrouve la zone nécrosée sous la forme d'une plaque hypokinésique contrastant avec l'hyperkinésie en zone saine compensatrice. Elle a le mérite d'éliminer une dissection aortique ou une péricardite.

* La scintigraphie au Thallium201 retrouve une zone d'hypofixation persistante après 4h

Dernière modification de cette fiche : 27/08/2007



Chers lectrices, chers lecteurs,

De manière à améliorer la prise en charge des suites de l'infarctus du myocarde, l’équipe médicale Medinfos vous propose de remplir le questionnaire suivant.

Vous serez informés par e-mail de la parution des résultats de l'enquête.

Par avance, nous vous remercions de votre participation.

Vous êtes... un homme      une femme
Quel est votre âge? ans
Votre taille... cm
Votre poids... kg
Votre e-mail... (vous serez informés par e-mail de la parution des résultats de l'enquête).
Dans quel pays vivez-vous?
1 - Depuis combien de temps avez-vous eu votre infarctus du myocarde?

moins d'un an

entre 1 et 2 ans

entre 2 et 5 ans

plus de 5 ans

2 - Avez-vous ressenti des douleurs lors de votre infarctus du myocarde? oui        non
3 - Si oui, quel a été le traitement de votre infarctus du myocarde, au moment ou celui-ci est apparu?

Administration de médicaments seuls

Mise en place d’un ballonnet et/ou d’un stent pour déboucher l’artère du cœur

4 - Avez-vous bénéficié de la réalisation d’un pontage?
oui        non 
5 - Quel est votre traitement actuel?
6 - Avez-vous actuellement des douleurs dans la poitrine? oui        non
7 - La survenue d’un infarctus du myocarde a-t-elle modifié vos habitudes de vie? oui        non
8 - Si oui (plusieurs réponses possibles) :

- Vous avez pris en charge vos facteurs de risque cardiovasculaire : arrêt du tabac, surveillance rigoureuse du diabète, surveillance et prise en charge d’un taux élevé de cholestérol, réduction d’une obésité...
oui        non


- Vous avez changé votre hygiène de vie : alimentation équilibrée, pratique du sport, période de sommeil respectées...
oui        non


- La survenue de l’infarctus du myocarde a dégradé votre qualité de vie au niveau physique.
oui        non


- La survenue de l’infarctus du myocarde a dégradé votre qualité de vie au niveau psychologique.
oui        non

9 - Avez-vous déjà eu un œdème aigu pulmonaire? oui        non
Merci d'avoir participé à notre enquête!


 Auteur : Equipe Médicale Medinfos

 



    © 1999-2014 Viviali - Notice légale
Haut de page